Imprimer Envoyer á un ami

Vents violents sur la France

30/04/2012


Dépression sur la Bretagne le 29/04/2012 à 14 h 00 UTC
Satellite msg02 - Copyright Météo-France



Durant la nuit du samedi 28 au dimanche 29 avril, les régions du Centre de la France ont été touchées par des vents violents d'intensité remarquable.
Une dépression formée sur les Pyrénées s'est déplacée vers la Bretagne. Les vents associés, soufflant de secteur Sud, se sont accélérés dans la vallée du Rhône, entre le Massif Central et les Alpes, en plaine comme en montagne.


Evolution de la dépression entre le 28 avril à 12h UTC et le 30 avril à 12h UTC
Pression au sol modèle Arpège 1.5 - Copyright Météo-France



Rafales mesurées la nuit du 28 au 29 avril 2012 :
- en plaine :
143 km/h à Saint Etienne ;
141 km/h à Valence ;
100 km/h à Clermont-Ferrand.
- en altitude :
194 km/h à Villard de Lans (1000 m d'altitude) ;
154 km/h à Mazet-Volamont en Haute-Loire (1100 m d'altitude) ;
149 km/h à Chamonix (1000 m d'altitude).


Tornade observée à Toulouse

Dimanche 29 avril au cours de l'après-midi, de l'air chaud et instable a favorisé la formation de cellules orageuses sur les Pyrénées, qui se sont déplacées vers le Massif Central. Une tornade a été observée sous un cumulonimbus (nuage d'orage) dans la région toulousaine.

Des tornades d'intensité faible ou modérée (F0 ou F1 sur l'échelle de Fujita) se produisent chaque année en France métropolitaine mais il n'existe pas de climatologie complète. Du fait de leur petite taille et de leur durée de vie très limitée, elles échappent la plupart du temps aux réseaux d'observation. Elles peuvent aussi passer complètement inaperçues en zones rurales inhabitées si elles font peu de dégâts.

Les tornades atteignant ou dépassant le niveau F2 sur l'échelle de Fujita (vents supérieurs à 180 km/h) sont très rares. On peut citer la tornade d'Hautmont (Nord) du 3 août 2008 ou celle qui s'est abattue sur la commune de Leviers (Jura) le 2 mai 1982.

Toutes les régions peuvent potentiellement être touchées, même s'il semblerait que le quart Nord-Ouest et les côtes méditerranéennes soient les zones les plus exposées. Les tornades terrestres sont surtout observées en période estivale, alors que les trombes de zones côtières se produisent plutôt en saison froide.
 

Actualité par Météo-France