Imprimer Envoyer á un ami

Frais et orageux sur la moitié nord, estival sur le sud-est

09/07/2012

Copyright Météo-France


Une perturbation orageuse remonte la France dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 juillet 2012
(Image satellite Meteosat9, le 08/07/2012 à 00h UTC, impacts de foudre associés superposés)


 

Le courant-jet, appelé également « rail des dépressions » en météorologie, conditionne leur déplacement et leur activité. En ce début de mois juillet, il a circulé plus au sud que d'habitude pour la saison. Cela a entraîné un succession de perturbations océaniques sur l'Europe de l'Ouest. La couverture nuageuse associée a engendré un déficit d'ensoleillement, avec des températures maximales inférieures à la normale sur une grande partie de la France depuis le 1er juillet.

Afin de retrouver des conditions plus estivales, la France doit être protégée du flux perturbé de secteur ouest par un anticyclone. Il peut s'agir de l'anticyclone des Açores qui, en se décalant sur notre pays, repousse le rail des perturbations plus au Nord vers les Iles Britanniques.


On retrouve dans cette configuration l'anticyclone sur
les Açores et une dépression sur les îles Britanniques, entraînant un flux d'ouest à sud-ouest océanique perturbé sur la France.

(Agrandir)
Les dépressions contournent par le Nord
l'anticyclone centré sur la France.

(Agrandir)
Champs de pression au niveau de la mer
Exemple de perturbation sur la France similaire au conditions touchant le pays actuellement (carte de gauche), et situation anticyclonique plus proche de conditions estivales (carte de droite)
 

Le week-end du 7 et 8 juillet une vaste moitié Nord-Ouest du pays est restée sous les perturbations instables apportant averses et fraîcheur.
En revanche, sur les régions du Sud-Est, des conditions largement estivales ont persisté.

La nuit de samedi à dimanche, une perturbation pluvio-orageuse a donné des quantités de pluie conséquentes sur les régions s'étirant du Sud-Ouest à la Picardie.
Voici quelques cumuls de pluie enregistrés en 12h  à son passage :
27 mm à Melun
31 mm à Orléans
32 mm à Courdimanche (91)
34 mm à Riberac (47)
36 mm à Castel Magnoac (65)
38 mm à Blesmes (02)

Ces cumuls ne sont pas exceptionnels, mais représentent souvent l'équivalent de deux semaines de pluies tombé en quelques heures.

Les conditions sont toujours ensoleillées et chaudes (parfois très chaudes en Corse), sur les régions méditerranéennes.
On a ainsi relevé au maximum dimanche 8 juillet :
35,1°C à Figari
33,8°C au Luc
32,5°C à Carpentras
30,4°C à Marseille
31°C à Nîmes
30,1°C à Montpellier
29,2°C à Sète
27,3°C à Nice

Mais plus au nord et à l'ouest :
17,4°C à Boulogne (normale 20,1°C)
18°C à Abbeville (normale 21,9°C)
18,4°C à Lille (normale 23,3°C)
20,7°C à Paris (normale 25,2°C)
19,6°C à La Rochelle (normale 24,4°C)
21°C à Bordeaux (normale 26,9°C)

 

Actualité par Météo-France