Imprimer Envoyer á un ami

Une première quinzaine de juillet faiblement ensoleillée sur le nord-ouest

17/07/2012

Depuis plusieurs semaines les perturbations océaniques passent  sur notre pays bien plus au sud que d'ordinaire en cette saison. Le responsable? L'anticyclone des Açores installé durablement à l'emplacement qu'il occupe habituellement en hiver. Dans cette configuration, une succession d'épisodes pluvio-orageux a atteint l'Europe de l'Ouest durant les 15 premiers jours de juillet. La couverture nuageuse associée a entraîné un déficit d'ensoleillement remarquable pour cette période sur une grande moitié nord-ouest de la France.

Au nord d'une ligne Bordeaux – Strasbourg la durée d'ensoleillement a été très inférieure à la normale sur la période (souvent moins de 60% de la moyenne).
Des records de cumul de durée d'ensoleillement ont même été battus dans certaines villes depuis 1991, année à partir de laquelle on a des données d'insolation fiables.

Cumuls relevés entre le 1er et le 15 juillet (en heures) :

- à Rennes  43,5 (ancien record 51,2 en 1998 ; normale 102,0 ; rapport à la normale 43%)
- à Dinard 48,0 (51,3 en 2000 ; normale 99,9 ; 48%)
- à Alençon 50,3 (51,4 en 1998 ; normale 104,0 ; 48%)
- à Laval 52,7 (53,5 en 1998 ; normale 104,5 ; 50%)
- à La Roche-sur-Yon 56,9 (63,5 en 2000 ; normale 112,4 ; 51%)
- à Angers 59,1 (62,0 en 1998 ; normale 110,2 ; 54%)
- à Nantes 60,5 (62,5 en 2000 ; normale 109,7 ; 55%)

Ce manque de soleil, bien qu'inhabituel en cette période, n'est pas exceptionnel. On relève  plusieurs débuts juillet très gris dans le passé, par exemple 1980, 2002, 1998, 2000, 2004, 1978, 1948, 2007… Et si l'on compare à 2011 : la première quinzaine de juillet avait été clémente, tandis que la seconde avait été nuageuse et perturbée.

Côté précipitations, les cumuls enregistrés pour ce début juillet sont supérieurs à la normale de saison, mais bien en dessous des records. Deux stations se distinguent tout de même :
- Romorantin, où le cumul des précipitations mesuré entre le 1er et le 15 juillet a atteint 70,7 mm (ancien record 68,9 mm en 1989, normale sur la période 26,9 mm)
- et Cambrai avec 116,3 mm (ancien record 85,2 mm en 1988, normale 32,2 mm)

 

Ecart à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 de la température moyenne
1er au 16 juillet 2012 - France

(Agrandir)
Rapport à la moyenne mensuelle de référence 1991-2010 de la durée d'ensoleillement
1er au 16 juillet 2012 - France
(Agrandir)

 

Actualité par Météo-France