Imprimer Envoyer á un ami

Week-end caniculaire sur la France

20/08/2012

  © Centre de météorologie spatiale de Météo-France

  Le 19 août 2012 à 8 h UTC (satellite MSG 02).
Alors que l'anticyclone des Açores se trouve sur l'Europe de l'Est et favorise la canicule, le cyclone Gordon approche des Açores.


L'anticyclone présent sur l'Europe de l'Est s'est rapproché de notre pays à partir du vendredi 17 août alors que la dépression restait très à l'ouest de l'Irlande. Cette situation a engendré un flux de sud, entraînant de l'air très chaud du Maghreb et de l'Espagne vers le sud-ouest de la France vendredi, puis le centre, le nord et l'est samedi 18 août et dimanche 19 août.

Cette vague de chaleur a touché l'ensemble du pays et a généralement occasionné des températures caniculaires, sauf en Bretagne, près de la Manche et des frontières du nord.

Des records absolus de température maximale ont été battus pendant le week-end sur les régions du centre et de l'est. Sur les trois quarts nord-est de la France, on a souvent enregistré les températures les plus élevées pour une deuxième quinzaine d'août. De plus, les températures nocturnes sont restées dans l'ensemble très élevées (souvent au dessus de 20°C) et des records de températures minimales ont été battus, notamment en altitude.

Cet épisode de canicule est surtout remarquable par son caractère tardif (il se produit après le 15 août) et les records absolus battus (la plupart dataient de 2003). L'épisode a concerné une assez grande étendue géographique, mais sur une durée relativement courte (3 à 4 jours). Il est de ce fait bien moins sévère que les plus importantes vagues de chaleur de 2003, 1947, 2006 ou 1983.


Quelques records absolus de températures maximales relevés samedi 18 août 2012 :

- Montgivray (Indre) : 42,3°C (ancien record 41,5°C le 05/08/2003)
- Aubusson (Creuse) : 39,7°C (38,2°C le 06/08/2003)
- Auzances (Creuse) : 41,6°C (37,2°C le 10/08/2003)
- Le Mont Dore (Puy-de-Dôme) (altitude 1220 m) : 32,3°C (32°C le 12/08/2003)
- Reignac (Indre-et-Loire) : 40,4°C (40°C le 05/08/2003)


Quelques records absolus de températures maximales relevés dimanche 19 août 2012 :

- Châtillon-sur-Seine (Côte-d'Or) : 41,5°C (40,9°C le 08/08/2003)
- Morteau (Doubs) (altitude 760 m) : 36°C (34,8°C le 13/08/2003)
- Mouthe (Doubs) (altitude 940 m) : 34,1°C (33,6°C le 12/08/2003)
- Briançon (Hautes-Alpes) (altitude 1310 m) : 35,8°C (34,3°C le 30/07/1983)
- Val d'Isère (Savoie) (altitude 1850 m) : 28,3°C (26,9°C le 04/08/2003)
- L'Aiguille du Midi (Massif du Mont-Blanc, 3845 m) : 13,4°C (13°C le 23/07/1995)


Quelques records de températures minimales les plus élevées :

Dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18, au Pic du midi (Hautes-Pyrénées, 2880 m) : 14,5°C (13,8°C en 1982).

Dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 août 2012 :
- Aiguille du Midi (Massif du Mont-Blanc, 3845 m) : 4,7°C (4°C le 08/08/1998)
- Le Mont Dore (Puy-de-Dôme, 1220 m) : 18,9°C (18,2°C le 07/08/1991)
- Marcenat (Cantal, 1075 m) : 20,4°C (18,2°C le 02/082001)
- Port-sur-Saône (Haute-Saône) : 21,3°C (20,2°C le 21/08/2011)


Actualité par Météo-France