Imprimer Envoyer á un ami

Le froid et la neige touchent toute l'Europe

13/01/2010

Depuis début janvier, une grande partie de l'Europe de l'Ouest a connu des températures basses et des chutes de neige à répétition. Une situation météorologique de blocage, avec un vaste anticyclone stagnant sur la Scandinavie, est à l'origine de ces intempéries. Dans cette configuration, le flux d'ouest perturbé (synonyme de douceur) est rejeté plus au sud vers les régions Méditerranéennes.

Copyright Météo-France

Pression au niveau de la mer et température à 950 hPa (environ 550 m d'altitude) le 09/01/2010 à 07h

Le froid s'engouffre sur l'Europe de l'Ouest par flux de Nord-Est

Des valeurs de températures exceptionnelles ont été relevées sur les Iles Britanniques, plutôt habituées à des hivers doux. Ainsi samedi 9 janvier, on a relevé -13°C en Ulster. La veille, il a fait -10°C en Eire, -16 °C à Woodford (sud immédiat de Birmingham). Ces valeurs sont  très proches des records absolus. En moyenne, les minimales sont autour de +2°C sur les Iles Britanniques à cette période de l'année.

Copyright Météo-France
Image satellite du 07/01/2010
L'Angleterre et le Nord-Ouest de la France sont recouverts d'un manteau blanc.

Ailleurs le mercure est descendu très bas mais on est loin des records absolus.

En Allemagne, le thermomètre est descendu jusqu'à -17°C au Nord-est du pays le 8 janvier (record absolu sous les -25°C).

En Andalousie (Espagne): on a relevé -1°C à Cordou, -5°C à Grenade le 10 janvier.

Au Portugal : -2°C à Porto le 9 janvier (le record est à -4°C).

Sur l'Europe de l'Est et les pays nordiques, l'hiver est rude mais pas exceptionnel.

Les chutes de neige ont concerné de nombreux pays, y compris au sud de l'Europe (Espagne et Portugal). En Allemagne, Benelux, Angleterre et Ecosse, la neige associée à des bourrasques de vent a considérablement  perturbé les transports.

Les hauteurs de neige mesurées en Allemagne sont importantes mais pas exceptionnelles : entre 10 et 20 cm, localement 30 cm dans le Nord-est.

Sur les Iles Britanniques, on observe en moyenne 10 cm et entre 25 et 35 cm vers la frontière entre Ecosse et Angleterre.

Cette vague de froid est remarquable par son extension géographique, mais pour autant les observations restent éloignées des records absolus, sauf sur les Iles Britanniques.

Actualité par Météo-France