Imprimer Envoyer á un ami

Bilan foudroiement de l'année 2009

01/02/2010

Copyright Météo-France/Le Bastard Tony

Avec environ 515 000 éclairs nuage-sol (1) enregistrés par Météorage, le foudroiement de l'année 2009 est supérieur aux années 2007 et 2008, mais se situe légèrement au-dessus de la moyenne des quinze dernières années.

L'augmentation du foudroiement observée au premier semestre 2009 ne s'est pas confirmée sur le reste de l'année, certainement la conséquence d'un été chaud mais sec.

Les orages se sont produits en grande majorité sur la moitié sud du pays, les Alpes, les Pyrénées et les montagnes corses. Le 7 juillet 2009 est la journée la plus remarquable, avec 30 000 éclairs nuage-sol.

Au classement par régions, Provence-Alpes-Côte d'Azur et la Corse arrivent en tête avec une densité de foudroiement moyen proche de 1,7 flashs/km²/an, soit une valeur deux fois supérieure à la moyenne nationale annuelle.

 

Copyright Météorage
Densité de foudroiement en France en 2009




(1) : Un éclair nuage-sol est la décharge électrique qui se produit entre le nuage d'orage, cumulonimbus et la terre. Cette décharge génère un courant électrique très intense, de plusieurs dizaines de milliers d'Ampère, qui produit en retour le flash lumineux et le tonnerre. On l'appelle aussi : flash, coups de foudre ou un arc en retour. Les nombres d'éclairs sont exprimés en flash.




Météorage

Depuis plus de 20 ans, Météorage, filiale de Météo France, est l'opérateur du réseau français de détection de la foudre. Météorage produit et distribue en Europe des services pour la prévention du risque foudre pour les secteurs des industries, assurances, énergie… Sur le marché international Météorage propose aux services météo ou aux opérateurs de réseaux (Electricité, télécom,..) des solutions clé en main de réseaux de détection foudre.

Le site de Météorage

 

Actualité par Météo-France