Imprimer Envoyer á un ami

Episode neigeux tardif dans le Sud de la France

11/03/2010

Le Sud de la France est affecté par un nouvel épisode neigeux qui a débuté dimanche 7 mars. Ces retours d'Est sont liés à un conflit de masse d'air entre l'air doux et humide en Méditerranée et l'air froid continental qui recouvre une grande partie du pays.  

D'abord faibles sur les Alpes, les chutes de neige se sont décalées vers la vallée du Rhône en se renforçant puis ont envahi progressivement le Languedoc-Roussillon et l'Est de Midi-Pyrénées au cours de la nuit du dimanche 7 au lundi 8.
 

Copyright Météo-France
Image radar du 08/03/2010 à 06h00
Les précipitations, principalement sous forme de neige sur le continent,
quittent la vallée du Rhône et progressent vers le Languedoc-Roussillon.



Les cumuls de neige sont conséquents, surtout pour un mois de mars. Dans le Gard, on relève 20 à 30 cm de poudreuse en général, et localement 40 cm. Un épisode neigeux aussi tardif ne s'était pas produit depuis 1974.

Hauteurs de neige relevées le lundi 8 mars à 07h00 :
Nîmes : 23 cm
Orange : 20 cm
Montélimar : 15 cm
Grenoble-St-Geoirs : 14 cm
Millau : 13 cm
Carpentras : 10 cm
Le Puy-Loudes : 10 cm
Saint-Girons : 5 cm
Lyon-St-Exupéry : 5 cm
Montpellier : 4 cm
Les quantités sont beaucoup plus importantes sur le relief.


Les chutes de neige ont progressé en journée vers Midi-Pyrénées et de façon très atténuée jusqu'en Aquitaine. En Languedoc-Roussillon, ces chutes ont perduré de nombreuses heures et ont donné des hauteurs de neige remarquables, notamment sur le piémont pyrénéen, mais y compris parfois jusque sur le littoral.

Hauteurs de neige relevées le mardi 9 mars à 07h00 :
Perpignan : 18 cm (25 cm au maximum, la veille à 15h00)
Carcassonne : 18 cm
Saint-Girons : 9 cm
Toulouse-Blagnac : 8 cm
Auch : 4 cm
Pau : 1 cm
Agen : 1 cm

Copyright Météo-France/Patrick Pichard
Le site de Météo-France à Toulouse le 9 mars 2010 à 10h30
(Copyright Météo-France/Patrick Pichard)

 

Neige en Corse


L'Ile de beauté à son tour a été touchée par d'importantes chutes de neige dès la nuit du mardi 8 au mercredi 9 mars, et jusque dans la matinée du jeudi 11 mars.
 

Copyright Météo-France
Image satellite du 09/30/2010 à 10h20 UTC
La perturbation à l'origine des intempéries s'est décalée vers l'Est.
Les fortes chutes de neige concernent alors la Corse, la Sicile et l'Italie.



La partie nord de l'île a été la plus touchée : à la fin de l'épisode, on mesure une couche d'environ 10 cm à 100 m, 20/30 cm à 300 m et 80/100 cm dès 500 à 800 m d'altitude. En revanche, la neige n'a généralement pas tenu en bord de mer, sauf localement sur la côte orientale (2 cm à Solenzara). 

Pour la Haute-Corse, il faut remonter au début des années 1970 pour retrouver un épisode de neige similaire au mois de mars. Du 10 au 13 mars 1973, un épisode très marqué avait apporté 10 à 15 cm sur le bord de mer et plus de 1 mètre dans le centre de l'île. Les 5 et 6 mars 1971, la Corse entière était touchée par un épisode de neige mémorable : on relevait 22 cm à Bonifacio, 21 cm à Solenzara, 13 cm à Ajaccio et 10 cm à Bastia.

En Corse-du-Sud, les quantités de neige sont plus modestes avec 10/15 cm mesurés vers 500 m et  jusqu'à 60/80 cm vers 800 m. Des épisodes de neige comparables s'étaient produits en mars 2008, mars 2007 et mars 2005.



Ouvrage de référence : Neige en plaine sur la France méditerranéenne (1971-2006)

Notre dossier : Situation commentée :

 

Actualité par Météo-France