Imprimer Envoyer á un ami

Les lauréats du prix Norbert-Gerbier Mumm 2011

21/06/2010

Jean-Philippe Vidal (CEMAGREF), Eric Martin (Centre de recherches de Météo-France), Florence Habets (UMR-SISYPHE, Mines-Paris-tech), ainsi que Laurent Franchistéguy, Jean-Michel Soubeyroux, Michèle Blanchard et Martine Baillon (Météo-France, Direction de la Climatologie) se sont vu décerner le prix Norbert Gerbier-MUMM 2011 pour leur étude Multilevel and multiscale drought reanalysis over France with the Safran-Isba-Modcou hydrometeorological suite  parue dans la revue Hydrology and Earth System Sciences.

Jean-Philippe Vidal, chercheur au CEMAGREF et ex-post-doctorant à la Direction de la climatologie est l'auteur principal de cette étude menée dans le cadre du projet CLIMSEC. Ce travail vise à caractériser l'impact du changement climatique sur la sécheresse et l'eau du sol. Il s'appuie sur la réanalyse hydrométéorologique réalisée sur la France (1958-2008) à l'aide de la chaîne de modélisation Safran-Isba-Modcou (SIM) développée par Météo-France avec ses partenaires hydrologues. Jean-Michel Soubeyroux (Météo-France, Direction de la Climatologie) a coordonné cette étude menée en collaboration avec plusieurs ingénieurs et chercheurs, experts du climat, de Météo-France, du CNRS/GAME, du CERFACS et de l'UMR SISYPHE. Ce travail s'inscrit dans un ensemble d'actions visant à valoriser la chaîne SIM, qui permet d'accéder à l'information sur l'état hydrique des sols, à la ressource en eau et donc aux sécheresses.

La cérémonie de remise du Prix aura lieu l'année prochaine à l'occasion de la 63ème session du Conseil exécutif de l'OMM.

Le prix Norbert Gerbier-MUMM a été institué en 1987 par le Conseil exécutif de l'OMM à la mémoire de feu Norbert Gerbier, ancien Directeur de la Climatologie de Météo-France, président de la Commission de météorologie agricole (CMAg) de l'OMM de 1979 à 1985.
L'objet de ce prix est d'encourager et de récompenser une étude scientifique originale sur l'influence de la météorologie dans un des domaines des sciences physiques, naturelles ou humaines, ou inversement sur l'influence d'une de ces sciences sur la météorologie. Le prix est donc destiné à stimuler l'intérêt pour ce type de recherche afin de soutenir les programmes de l'OMM.

Consulter l'étude Multilevel and multiscale drought reanalysis over France with the Safran-Isba-Modcou hydrometeorological suite, revue Hydrology and Earth System Sciences

Communiqué de presse de l'Organisation météorologique mondiale
 



 

Actualité par Météo-France