Imprimer Envoyer á un ami

Une saison cyclonique 2010 particulièrement active sur l'Atlantique Nord

15/12/2010

La saison cyclonique sur l'Atlantique Nord a été particulièrement active cette année. Parmi les 19 phénomènes cycloniques baptisés (contre 11 en moyenne), 12 ont atteint le stade d'ouragan (contre 6 en moyenne).

Il faut remonter à 2005, année qui avait battu tous les records, pour trouver une saison cyclonique aussi active.

Le début de saison se déroule à un rythme proche de la normale jusqu'en août. En septembre, les cyclogénèses s'accélèrent et plusieurs ouragans se développent, dont 4 majeurs (de catégorie supérieure ou égale à 3). En octobre, les 5 phénomènes cycloniques qui apparaissent atteignent tous le stade d'ouragan. La saison cyclonique se termine avec Tomas, premier ouragan en 157 ans à s'être formé au sud de l'arc antillais pendant la dernière décade d'octobre.

Cliquez pour agrandir
Trajectoires des 5 ouragans majeurs de la saison 2010, établies à partir des données
du National Hurricane Center, Miami
. (Ouragans de classe supérieure ou égale à 3,
c'est-à-dire avec des vents moyennés sur 1 mn supérieurs à 177 km/h)
 
Les 12 ouragans de la saison 2010

ALEX, classe 2, du 25 juin au 2 juillet, vent maximal 175 km/h, pression minimale 946 hPa

DANIELLE, classe 4, du 21 au 30 août, vent maximal 215 km/h, pression minimale 942 hPa

EARL, classe 4, du 25 août au 4 septembre, vent maximal 230 km/h, pression minimale 928 hPa

IGOR, classe 5, du 8 au 21 septembre, vent maximal 250 km/h, pression minimale 925 hPa

JULIA, classe 4, du 12 au 20 septembre, vent maximal 215 km/h, pression minimale 950 hPa

KARL, classe 3, du 14 au 18 septembre, vent maximal 195 km/h, pression minimale 957 hPa

LISA, classe 1, du 21 au 26 septembre, vent maximal 120 km/h, pression minimale 982 hPa

OTTO, classe 1, du 6 au 10 octobre, vent maximal 140 km/h, pression minimale 976 hPa

PAULA, classe 2, du 11 au 15 octobre, vent maximal 155 km/h, pression minimale 981 hPa

RICHARD, classe 1, du 16 au 26 octobre, vent maximal 130 km/h, pression minimale 990 hPa

SHARY, classe 1, du 28 au 30 octobre, vent maximal 120 km/h, pression minimale 989 hPa

TOMAS, classe 2, du 29 octobre au 7 novembre, vent maximal 155 km/h, pression minimale 983 hPa

Les 7 tempêtes tropicales de la saison 2010

BONNIE, du 22 au 24 juillet, vent maximal 75 km/h, pression minimale 1007 hPa

COLIN, du 2 au 8 août, vent maximal 95 km/h, pression minimale 1005 hPa

FIONA, du 30 août au 3 septembre, vent maximal 100 km/h, pression minimale 998 hPa

GASTON, du 1er au 2 septembre, vent maximal 65 km/h, pression minimale 1005 hPa

HERMINE, du 4 au 8 septembre, vent maximal 110 km/h, pression minimale 989 hPa

MATTHEW, du 23 au 26 septembre, vent maximal 95 km/h, pression minimale 998 hPa

NICOLE, du 28 au 29 septembre, vent maximal 65 km/h, pression minimale 995 hPa

Zoom sur les Antilles françaises

Les îles françaises ont été impactées à plusieurs reprises par des phénomènes cycloniques. Igor et Otto, pourtant éloignés des Antilles, ont généré une forte houle au large venue ensuite déferler sur les côtes de la Martinique et de la Guadeloupe. Colin et Fiona ont été accompagnés de fortes pluies.

Mais ce sont surtout Earl et Thomas qui ont le plus durement touché les Antilles françaises. Earl a nécessité le passage en vigilance cyclonique maximale (violet) le 29 août sur les Iles du Nord (Saint-Martin et Saint-Barthélemy), alors que Tomas a entraîné le passage en vigilance cyclonique orange le 29 octobre sur la Martinique. Pluies intenses, vents violents et fortes houles ont accompagné ces deux ouragans.

Cliquez pour agrandir
L'œil de l'ouragan Earl est passé au nord des îles Saint Martin et Saint Barthélémy
le 30 août 2010. Le vent a atteint 170 km/h en rafales à Gustavia (St Barth). Les creux
moyens des vagues ont dépassé les 6 mètres. En Guadeloupe, des rafales d'orages
à 70 km/h au Raizet et 117 km/h à la Désirade ont été observées le 29 août. Les
précipitations ont atteint des valeurs comprises entre 100 et 170mm, et la houle des
creux moyens de 5m à 5m50.

  

Actualité par Météo-France