Imprimer Envoyer á un ami

Un début décembre généreux en précipitations sur une grande partie du pays

22/12/2011

null
Anomalie de cumul des précipitations  entre le 1er et le 21 décembre 2011 en France
© Météo-France
(agrandir l'image)
 

Au nord d'une ligne Dax-Grenoble, il est tombé davantage de pluie pendant les 3 premières semaines de décembre qu'au cours des 3 mois de l'automne 2011.

En effet, sur une grande partie nord et ouest de la France, les cumuls de précipitations depuis le 1er décembre correspondent à 1,5 à 2 fois la normale d'un mois de décembre et dépassent fréquemment les cumuls des 3 mois d'automne!

On a relevé :
St-Brieuc : 134 mm (décembre normal = 85 mm; automne 2011 = 73 mm)
Rouen : 170 mm (décembre normal = 91 mm; automne 2011 = 160 mm)
Lille : 133 mm (décembre normal = 68 mm; automne 2011 = 112 mm)
Auxerre : 112 mm (décembre normal = 60 mm; automne 2011 = 105 mm)
La Rochelle : 158 mm (décembre normal = 85 mm; automne 2011 = 107 mm)
Chambéry : 230 mm (décembre normal = 129 mm; automne 2011 = 174 mm)

Quelques stations ont même plus de 2 fois la normale d'un mois de décembre :
Langres : 202 mm (décembre normal = 88 mm; automne 2011 = 135 mm)
Poitiers : 150 mm (décembre normal = 73 mm; automne 2011 = 106 mm)
Châteauroux : 142 mm (décembre normal = 68 mm; automne 2011 = 127 mm)

Il faut souvent remonter à décembre 1999, mois très pluvieux et tempétueux, pour observer des cumuls de pluie plus importants. Décembre 1993, 1981 et 1982 avaient aussi été très pluvieux.

Par contre, les régions proches du bassin méditerranéen  présentent un déficit important. On a relevé seulement 4 mm à Nîmes et Montpellier et 5 mm à Perpignan et Toulon.

 

Actualité par Météo-France