Imprimer Envoyer á un ami

FLYSAFE, une campagne d'essais en vol pour améliorer l'information sur les orages

11/09/2008

 Copyright Météo-France

Depuis le 4 août 2008, une vingtaine ingénieurs et chercheurs de Météo-France et du NLR (National Aerospace Laboratory - Pays-Bas) mène, depuis les aéroports de Toulouse et de Pontoise, une campagne d'essais en vol à bord de l'ATR 42 et du Swearingen Metro. Leur objectif : tester un prototype de système d'information sur les orages à destination des pilotes d'avions. Cette campagne fait partie du projet européen FLYSAFE qui vise à améliorer la gestion et la sécurité du trafic aérien.


L'ATR 42 de SAFIRE, le Service des Avions Français Instrumentés pour la Recherche en Environnement (copyright Météo-France)

FLYSAFE : de nouveaux moyens d'information pour l'aéronautique

Entre 2000-2020, le nombre des vols va être multiplié par 3. Devant cette forte augmentation du trafic, la communauté aéronautique européenne a engagé plusieurs initiatives, dont le projet européen FLYSAFE1. Son objectif est de développer et tester de nouveaux outils afin d'améliorer l'information des pilotes sur les risques de collision et les mauvaises conditions météorologiques. En France, de nombreux acteurs du monde industriel et scientifique, dont Météo-France, participent à ce programme. Depuis 2005, ils développent des produits qui fourniront aux pilotes, en vol et dans les phases d'approche, des prévisions météorologiques adaptées à leur besoin et à leur environnement de travail (dans le cockpit, les contraintes techniques pour consulter des informations sont en effet importantes).

Trois phénomènes sont étudiés : orages et cumulonimbus, givrage et turbulence. Ces prototypes sont en test dans la campagne de mesure actuelle sur les orages et dans celle de février 2008 sur le givrage.

Une campagne de mesures in situ

A bord de l'ATR 42 et du Swearingen Metro, les ingénieurs et chercheurs embarqués réalisent des mesures in situ qui permettront de vérifier les prévisions transmises par le produit dédié aux orages. Celui-ci combine les informations issues des satellites et des réseaux radar et foudre. Il permet au pilote de visualiser sur une carte les zones de danger associées à la prévision. Aller à la rencontre des orages nécessite une grande coordination et une forte vigilance. L'objectif est de s'approcher le plus possible des nuages orageux pour recueillir des mesures extrêmement précises.

Depuis début août, les équipes surveillent la situation météorologique afin d'identifier les meilleurs créneaux. Au départ de Toulouse ou Pontoise, des vols de 3 à 5 heures sont programmés pour atteindre des zones orageuses dans toute l'Europe occidentale.

Une seconde série de vols est dédiée au recueil de données à très fine résolution dans la zone d'approche des aéroports parisiens, où la complexité du trafic génère des besoins particuliers en matière d'information météorologique.

A bord, les données sont enregistrées par plusieurs instruments de mesure (radar de bord, mesure des concentrations et tailles des gouttes d'eau dans les nuages d'orage et mesure de la turbulence par un Lidar – radar laser). Depuis le début de la campagne, 8 vols ont été réalisés et 2 devraient encore être menés.

Après le recueil des données, la prochaine étape sera consacrée à leur analyse et à la validation des différents prototypes sur l'ensemble des risques étudiés par Flysafe. Puis ils seront testés dans un simulateur de vols.

Le programme Flysafe s'achèvera fin juin 2009.

 

Actualité par Météo-France