Imprimer Envoyer á un ami

Longue période chaude, sèche et ensoleillée dans l'Ouest

22/09/2014

Les trois premières semaines de septembre ont été remarquables sur l'ouest de la France. Les conditions y ont été estivales et particulièrement sèches sur le Nord-Ouest. Cette situation s'explique par la présence de dépressions au large sur l'Atlantique qui ont favorisé la remontée d'air chaud sur la façade occidentale du pays. Par ailleurs le nord de l'Hexagone a été protégé par l'anticyclone positionné au nord de l'Europe.

Pmer moyenne 1 au 21 septembre 2014
Champ de pression moyen entre le 1er et le 21 septembre 2014 (en rouge les valeur anticycloniques, en bleu les valeurs dépressionnaires) © Météo-France (cliquez sur l'image pour l'agrandir)


Quelques chiffres

À Brest, la température moyenne du 1er au 21 septembre a été de 17,8°C (23,7°C pour les températures maximales) : une température aussi élevée n'a jamais été relevée sur les trois premières semaines d'un mois de septembre depuis le début des mesures en 1945. De même, à Lorient, on a relevé sur cette même période une température moyenne de 18,7°C (24,6°C pour les maximales). On n'avait jamais mesuré une température aussi élevée depuis le début des relevés en 1952.

Ces trois premières semaines de septembre ont aussi été particulièrement sèches. À Rennes, au 21 septembre, on relevait seulement 1,6 mm* de pluie alors que la normale mensuelle** est de 59 mm.
À Nantes, il n'a pas plu depuis le 27 août (on relevait au 21 septembre seulement 0,2 mm de précipitations sous forme de rosée). Pour retrouver une série aussi longue de jours sans pluie à Nantes, il faut remonter à la période du 30 mars au 24 avril 2003. Par ailleurs le cumul d'ensoleillement (195,7 heures) dépasse d'ores et déjà la normale*** (193,8 heures). On n'a jamais mesuré à Nantes un tel cumul d'ensoleillement sur les trois premières semaines de septembre depuis le début des mesures  en 1949.

La chaleur et l'ensoleillement ont aussi été très marqués dans le Sud Ouest au cours de ces trois premières semaines de septembre. À Biarritz, Toulouse et Mont-de-Marsan, il faut remonter à septembre 1987 pour trouver des températures maximales plus élevées que cette année sur cette période. Par ailleurs si l'ensoleillement a été particulièrement élevé du 1er au 21 septembre, les records des trois premières semaines de septembre 2007 n'ont généralement pas été atteints.

Refroidissement depuis dimanche 21 septembre

Un front froid s'est enfoncé sur le pays dimanche 21 septembre et les températures ont sensiblement baissé sur la moitié nord. On a ainsi perdu 8°C à Nancy et Rouen (26°C samedi, 18°C dimanche), 7°C à Paris (28°C samedi, 21°C dimanche) et 6°C à Lille (25°C samedi, 19°C dimanche).
Ces valeurs sont conformes aux normales d'une fin septembre.

Ecart temperature maximale moyenne entre 1 et 21 septembre 2014 
Carte de l'écart à la température maximale moyenne entre le 1er et le 21 septembre 2014 (normales 1981-2010) © Météo-France



* : 1 mm = 1 L/m2
** : normales 1981-2010
*** : normales 1991-2010

 

 

Actualité par Météo-France