Imprimer Envoyer á un ami

Un mois de juillet très contrasté en Europe

04/08/2014

La France a connu un mois de juillet exceptionnellement pluvieux et souvent très nuageux. L'Europe a également subi les conséquences des gouttes froides qui se sont succédé sur l'hexagone, avant de s'isoler la plupart du temps sur le nord du bassin méditerranéen oriental. À la clef, une accumulation de nébulosité et de pluies d'autant plus marquée qu'on se trouvait proche du massif alpin.

 

Anomalie de pression juillet 2014

Anomalie de pression au niveau de la mer - juillet 2014 © Météo-France
(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

 

Petit tour d'horizon de quelques faits marquants de ce mois de juillet 2014

En Suisse, à l'image de ce qui s'est produit sur le centre-est de notre pays, la pluie, la grisaille et la fraîcheur ont dominé : record de précipitations depuis 1965, mois de juillet le moins ensoleillé depuis au moins 1980 (début des mesures homogénéisées).

En Italie du Nord et en Croatie, les cumuls sont exceptionnels et atteignent voire dépassent parfois les 200 mm : en Italie du Nord, on a souvent relevé plus de trois fois la normale, et sur la côte dalmate, à Zadar, on a relevé 334 mm, près de dix fois la normale ! De tels cumuls de précipitations sont généralement observés lors des épisodes orageux d'automne. La Serbie voisine n'a pas été épargnée avec 257 mm de pluie à Belgrade (quatre fois la normale). Des inondations se sont produites à la fin du mois dans le pays, ainsi que dans la Roumanie voisine.

 

Anomalie température 850 hPa juillet 2014

Anomalie de température à 850 hPa - juillet 2014 © Météo-France
(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)


En Allemagne, juillet 2014 a été très pluvieux sur la plupart des régions. À Münster, on a relevé 292 mm en 24h le 28 juillet sous un orage stationnaire ; il s'agit du second cumul quotidien le plus élevé jamais relevé dans le pays. En revanche, le temps a été plutôt beau et chaud sur la frange nord du pays. Au Danemark voisin, c'est 3è mois de juillet le plus chaud (derrière 2006, et proche de 1994) et le 5è mois le plus chaud tous mois confondus depuis 1874 !

Au Royaume-Uni, le temps a été globalement ensoleillé et plus chaud que la normale. Il s'agit du 8è mois de juillet le plus chaud depuis 1910, et du 6è mois de juillet le plus ensoleillé depuis 1929. Ces anomalies sont significatives, mais juillet 2013 avait été encore plus remarquable (3è sur ces deux paramètres).

La Scandinavie, protégée par des hautes pressions, et bénéficiant d'un apport d'air chaud venu du sud-est de l'Europe qui a contourné les gouttes froides au centre de l'Europe, a connu un mois de juillet exceptionnel, avec de nombreux records de chaleur battus. En Norvège, il s'agit d'un mois de juillet exceptionnellement chaud. 86 stations ont établi un nouveau record mensuel de chaleur, avec des valeurs souvent supérieures à 30°C. À Oslo, les 30°C ont été dépassés 6 jours de suite et la température maximale moyenne a atteint 26,8°C, soit 5 degrés au dessus de la normale. Cette température maximale moyenne est supérieure à celle observée à Toulouse ou Bordeaux ce mois de juillet, et presque égale à celle relevée à Venise, Milan ou Turin.

 

 

Actualité par Météo-France