Faire progresser la prévision saisonnière

La prévision saisonnière, qu’est-ce que c’est ?

En plus des prévisions météorologiques classiques pour les jours à venir, Météo-France élabore des prévisions pour des échéances plus longues, notamment pour les trois prochains mois. Ces prévisions, dont l'utilité est plus manifeste pour les tropiques qu'aux latitudes tempérées, représentent un enjeu scientifique pour lequel des travaux de recherche sont indispensables.


Les prévisions saisonnières fournissent les grandes tendances de quelques paramètres météorologiques (température et précipitations) pour les mois à venir, à l'échelle de vastes régions (au moins 1000 km sur 1000 km). À ces échéances, les variations de la température, de la salinité, et des courants des océans, notamment tropicaux, ont des influences significatives sur l'évolution de l'atmosphère. Les variations de la glace de mer et des surfaces continentales (humidité du sol, couverture de neige) jouent aussi un rôle dans l'évolution de l'atmosphère. Pour produire les prévisions saisonnières, on utilise donc des modèles climatiques qui simulent l'évolution de l'atmosphère, des océans, des glaces de mer … et leurs interactions.
 

Chaque mois, un groupe d'experts de Météo-France et de Mercator Océan produit ces prévisions pour le trimestre à venir en s'appuyant sur le modèle numérique de climat CRNM-CM qui associe notamment  le modèle d'atmosphère ARPEGE-Climat et le modèle d'océan NEMO, développé par le LOCEAN.